Aller au contenu principal

Le lycée des métiers de l'agriculture, l'horticulture et du paysage

1956-1960

Le Lycée Professionnel de Durdat Larequille a pour origine le Foyer de Progrès Agricole des Combrailles installé en 1956, grâce au financement du Conseil Général et de la Chambre d'Agriculture de l'Allier. Les foyers de progrès agricoles étaient en quelque sorte des échelons décentralisés de la direction des services agricoles du département, avec comme mission la vulgarisation des techniques agricoles et également une mission de formation des jeunes gens du secteur qui se consacraient à profession agricole. Ils bénéficiaient d'une implication forte des professionnels. Avec un recrutement de jeunes qui s'engageaient dans la profession agricole, ces petites structures étaient de remarquables centres d'enseignement professionnel. L'enseignement à Durdat-Larequille était dispensé par alternance, à la fois pour les garçons à travers l'école d'agriculture d'hiver et pour les filles un échelon qui dépendait de l'école ménagère de Lapalisse. Jusqu'en 1960 le fonctionnement s'effectue dans des locaux loués au bourg de Durdat Larequille.

 

 

 

Années 60

En Juillet 1961, de nouveaux locaux ont été inaugurés par le Ministère de l'Agriculture pour assurer ses missions dans de bonnes conditions.

 

Quatre animateurs assuraient l'enseignement :

  • un ingénieur des travaux agricoles
  • un technicien agricole
  • un professeur d'enseignement ménager
  • une monitrice d'enseignement ménager

Le Foyer de Progrès Agricole des Combrailles a contribué largement et efficacement à la vulgarisation des techniques agricoles en suscitant la création de groupements nouveaux, et en animant ceux qui fonctionnaient déjà (expérimentation, techniques modernes) et a atteint son objectif final en élevant le niveau de vie des agriculteurs en améliorant les productions et leurs exploitations. Quatre autres structures ont fonctionné sur le département jusqu'en 1965.

En 1965, la réforme des services extérieurs du Ministère de l'Agriculture mettant en place les DDAF et le service d'agronomie ayant en charge l'enseignement agricole :

  • collèges et lycées agricoles,
  • foyers de progrès agricoles transformés en CFPPA (avec pour mission essentielle l'enseignement, la vulgarisation étant confiée aux chambres d'agriculture) .

A partir de là, on assiste à une évolution rapide des structures et des bâtiments. Ainsi en 1968, deux salles pré-fabriquées sont construites. Toutefois, on constate une baisse d'effectifs jusqu'en 1970/71 : 28 élèves.

 

Années 70

En 1971/72, l'ouverture d'un internat " de fortune (salle de classe) " a permis un recrutement plus large et une augmentation progressive des effectifs. En 1977/78, grâce aux élus, un financement de 700 000 F (crédits massif central) a permis de construire un internat de 36 places.

Années 80

En 1983, devant l'augmentation constante des effectifs, le Conseil Régional a débloqué 900.000 F de crédits, permettant d'agrandir l'internat et de construire deux salles pré-fabriquées. 1986 est une année marquante par l'acquisition de l'exploitation de 80 hectares (financée par moitié par le Conseil Régional et par des fonds de concours du Conseil Général). A partir de cette date les élus du Conseil Régional acceptent l'idée de reconstruire le Lycée.

Années 90

Dans les années 90, la rénovation commence par la construction de salles de classes, de locaux scolaires spécialisés et de locaux administratifs. En 1991, la rénovation continue avec la transformation de l'ancien foyer de progrès agricole en locaux de restauration, et l'aménagement des logements de fonction. Enfin, elle se termine par la construction d'un nouveau dortoir d'une capacité de 45 lits.

 

En 1996/97, le BTA est remplacé par la filière Bac Professionnel, les filères sont alors :

  • BEPA Conduite de Productions Agricoles (Elevage herbivore)
  • BEPA Conduite de Productions Horticoles (Pépinière)
  • BAC PRO Conduite et Gestion de l'Exploitation Agricole
  • BAC PRO Travaux Paysager

 

2003

A la rentrée 2003 : ouverture d'un BEPA Aménagement de l'espace, Travaux Paysagers.

2006-2007

A l'occasion de ses 50 ans d'existence, l'établissement devient le Lycée Agricole de Montluçon-Larequille, Christophe Thivrier.

 

Un journal avait était publié : témoignages, photographies. De nombreuses personnes (actuels et anciens personnels, anciens élèves) ont participé à l'élaboration de cet ouvrage.

PELLETIER, Céline, CANAUD, Jean-François, DESIRE, Jean-François. 50 ans d'enseignement agricole en Combraille Bourbonnaise : 28 avril 2007. Lycée Agrciole de Montluçon-Larequille, 2007. p 6 à 17.

N'étant plus disponible en version papier, une version PDF est téléchargeable ici (le contenu est soumis aux lois en vigueur concernant le droit à l'image et la propriété intellectuelle).

2009

A la rentrée 2009, ouverture d'un CAPA, en deux ans après la classe de troisième, dans les options suivantes :

  • Productions horticoles / option Pépinière
  • Productions horticoles / option Productions Florales et Légumières

Les classes de BEPA disparaissent et font place à des secondes professionnelles. Le diplôme de BEPA est intégré au nouveau Bac Pro 3 ans, il peut être obtenu en fin de première bac pro.

L'établissement propose désormais deux secondes professionnelles et deux bac pro dans les filières Aménagement Paysager et Conduite et Gestion de l'Entreprise Agricole.